D’autres – en néophytes très certainement qui ignorent que la pêche au blanc démarre toujours au printemps – s’informaient portant : "C'est demain l’ouverture ?".
Des commentaires, des échanges enthousiastes tandis que le poisson était déversé dans l’étang.
Le total du rempoissonnement comprend : 1,2 tonnes de gardons, 100 kg de tanches, 10 kg de brochets et 10 carpes pesant entre 2 et 3 kg.

Inutile de dire combien piaffaient d’impatience pour mettre les lignes à l’eau. Une telle quantité de poisson laisse en effet entrevoir de belles pêches, mais ce ne sera qu’à partir du 8 mars, date de la réouverture de l’étang qui sera officialisée par un concours de pêche au blanc. En attendant, une trentaine de personnes était venue, parfois en famille, assister au spectacle sous un beau soleil hivernal.