Le montage à olivette pour l’exemple

Nous reprendrons le montage et l’exemple de cotation du montage à olivette publié le mois dernier

Commencer par réunir le matériel et les quelques outils :

  • Une bobine de nylon en 12/100
  • Un flotteur de 1g avec les deux morceaux de silicone adaptés au diamètre de la quille du flotteur
  • Une olivette numéro 4 (0,60gramme)
  • Une boite de plombs mous de différents grammages
  • Une pochette d’hameçons pré-montés sur nylon 10/100 numéro 18
  • Une paire de ciseaux ou mieux une pince de pêcheur multi-usage
  • Une bouteille en plastique au goulot coupé remplie d’eau du robinet

petit matériel pour monter les lignes de pêche Travailler à l’abri du vent sur une table. S’appliquer à bien fixer les plombs ronds, dans l’axe et bien centré (décentré, le plomb déséquilibre la ligne et sa tenue.

Les numéros de grammages des plombs ronds correspondent à ceux utilisés dans la gamme Sensas - Pour d’autres fabricants, il faut vérifier et adapter.

Monter le flotteur et la plombée

vue sur le flotteur et les morceaux de silicone ainsi que l'olivette

- Enfiler le fil de la bobine dans l’oeillet du flotteur,
- puis les deux petits morceaux de gaine en silicone qui s’ajusteront le long de la quille et bloqueront ainsi le flotteur sur la ligne.

- Continuer par l’olivette de 0,60g,
- fixer sans serrer deux plombs numéro 4 à l’extrémité du nylon

Équilibrer la ligne

équilibrage de la ligne dans un récipient suffisamment haut

- Laisser filer le montage dans la bouteille pleine d’eau (ou tout autre récipient suffisamment profond)

- Équilibrer la ligne au plus juste : seule l’antenne du flotteur doit dépasser. Ajuster avec un ou deux plombs supplémentaires si nécessaire.

Réaliser un nœud simple à l’extrémité de la ligne

Remonter le ou les plombs ronds de quelques cinquante centimètres (si le fils vrille c’est que vous avez serré trop fort les plombs, recommencer!

Couper la partie extrême du nylon où vous avez initialement serré les plombs.
A l’extrémité, réaliser un noeud simple, à noter que l’on dit aussi “réaliser une boucle”.

La pince Stonfo

pince Stonfo

La pince Stonfo permet d’enlever simplement et rapidement les plombs mous : très utile sur le terrain lorsqu’il est nécessaire de ré-équilibrer une ligne de pêche. Sur la photo l’autre utilisation de la pince Stonfo, côté qui permet de saisir un plomb et de le glisser le long de la ligne.
Un outil très pratique à découvrir et peu onéreux.

Monter le bas de ligne

- Sortir un bas de ligne de la pochette
- Réaliser une boucle simple à 25 centimètres de l’hameçon et couper l’excédent
- Fixer le bas de ligne à la ligne par un assemblage dit boucle dans boucle.

Le LOOPTYER, pour réaliser les boucles

LOOPTYER LOOPTYER

Un petit outil bien utile pour réaliser des boucles de taille régulière. Un “must” pour un montage de pêche professionnel! Facile d’emploi, livré avec une petite aide d’utilisation, ce “LOOPTYER, appareil à boucles” est distribué par Sensas. Ce n’est pas indispensable mais depuis que je l’ai découvert je ne m’en passe plus.

Présenter la ligne

Il ne reste qu’à dérouler autant de fil que l’on en a besoin, couper , réaliser une boucle et ranger la ligne dans un plioir.

La ligne terminée

Lorsque l’on pêche toujours à même profondeur, il est intéressant de présenter la ligne sur la partie déboîtée de la canne qui correspond à la longueur du montage : accrocher l’hameçon au bout opposé du scion et présenter la ligne le long de la canne, couper le nylon à longueur (au niveau de l’extrémité du scion) et réaliser une boucle.

Fixer la ligne au scion de la canne et régler les plombs mous à 45 cm de l’hameçon comme sur le plan du montage. Vous avez repéré le niveau du flotteur lors de votre dernière partie de pêche : positionnez le flotteur par la même occasion!

Indispensable sur le site